Qu’est-ce que la sous-traitance industrielle ?

sous-traitance

Face à la forte concurrence et aux nouvelles contraintes du marché, de plus en plus d’entreprises décident de sous-traiter tout ou une partie de leurs tâches. Que ce soit pour répondre à une demande d’envergure ou par manque d’expertise ou de ressources, la sous-traitance se montre une bonne alternative pour votre établissement. Mais que désigne la sous-traitance industrielle ?

Qu’est-ce que la sous-traitance industrielle ?

Par définition, la sous traitance industrielle fait référence à un contrat conclu par deux entités visant à sous-traiter une ou des missions. Elle peut être adoptée par une structure décidant de confier la réalisation d’une partie ou de la totalité de leurs missions à un établissement spécialisé. C’est l’entité intéressée qui définit les opérations à effectuer. Ces tâches concernent par exemple la création, la production ou encore la réalisation et l’entretien du produit. Les relations qui existent entre les deux entreprises doivent être formelles et encadrées par certaines réglementations. La société donneuse d’ordre dresse une convention avec le sous traitant usinage. Ce contrat a pour objet de mettre en évidence l’accomplissement des tâches en accord avec son processus de production. Les deux parties sont amenées à respecter tous les engagements contenus dans le document. En ce qui concerne le sous traitant usinage, il est tenu de suivre à la lettre toutes les directives proposées par l’entrepreneur. Il réalise uniquement les tâches qui lui ont été confiées.

La convention de sous-traitance renferme toutes les prestations à accomplir. Elle contient aussi d’autres informations essentielles comme les modes de paiement, la facturation, les moyens de livraison, le délai prévu pour l’exécution des tâches ainsi que les conditions d’accomplissement des missions. Dans certains cas, des clauses de résolution de litige, de confidentialité ou de non-concurrence peuvent être observées dans le contrat. Dans le domaine de la sous-traitance industrielle, les tâches à sous-traiter peuvent concerner l’électromécanique, l’automatisation industrielle, la transformation du bois ou du métal,  l’application de peinture, etc.

Processus de sous-traitance industrielle : comment cela fonctionne ?

Qu’il s’agisse d’une sous-traitance temporaire ou ponctuelle, le processus de sous-traitance dans le secteur industriel doit respecter quelques étapes. Tout d’abord, il faut passer par la planification. Dans ce cadre, l’établissement d’un plan afin d’évaluer les différentes stratégies de sous-traitance est essentiel. L’entreprise doit déterminer et développer les tâches à sous-traiter. Elle est aussi amenée à déterminer le budget à allouer ainsi que les différentes responsables de chaque partie prenante. Il faut ensuite procéder à l’évaluation des suggestions. Après avoir réalisé un benchmark du commerce et une check-list contenant les partenaires potentiels, vous devez évaluer chaque proposition selon vos besoins. Dans ce cas, vous devez considérer les conditions de travail du sous traitant usinage, de sa capacité technique ainsi que de son expertise.

Lors de l’accomplissement des tâches, l’entreprise donneuse d’ordre doit garantir un contrôle continu pour évaluer la progression des travaux. Elle doit aussi évaluer les risques d’accidents et les conditions de réalisation de travail. La supervision marque une étape indispensable, car elle permet à la société de prévoir la mise en place des mesures de suivi afin de mesurer l’avancement de la réalisation des opérations et la performance du prestataire. De cette façon, il est possible d’intervenir immédiatement en cas de difficulté.

Quels sont les différents types de convention de sous-traitance industrielle ?

De nombreux types de contrats de sous-traitance dans le domaine industriel existent. Certaines conventions sont appropriées aux besoins et aux objectifs de chaque établissement. Dans ce cas, il est possible de miser sur la sous traitance usinage de capacité. Il s’agit d’une forme d’externalisation de tâches visant à améliorer la production de la société. Cette option est fortement prisée par l’entité surtout lorsque celle-ci se retrouve incapable de répondre aux demandes de ses clients. Elle a en effet besoin d’une force supplémentaire pour assurer la production.

Ensuite, la sous-traitance industrielle de spécialité permet à l’entreprise d’externaliser certaines opérations afin de combler son besoin de services au-delà de son domaine d’expertise. L’entreprise fait appel à un prestataire spécialisé et qualifié dans le secteur. Celui-ci est censé avoir le matériel et les compétences indispensables pour réaliser les tâches. Enfin, une autre forme de sous-traitance usinage existe qui est la sous-traitance du marché.

Le recours à la sous-traitance industrielle est de plus en plus répandu en raison des avantages que cette solution fournit aux entreprises.

Trouver la liste des magasins les plus proches de chez vous en France
Vente et pose de menuiseries en bois, alu et PVC : trouver une entreprise spécialisée en ligne