Quelles sont les qualités d’un bon closer ?

closing

Le métier de commercial tient une place de plus en plus importante sur le marché actuellement. Une des étapes de la vente consiste à trouver des prospects pour le produit ou le service à vendre. Mais l’étape finale consiste à convertir un client potentiel en client. Pour se faire, certaines entreprises décident de faire appel à un closer. Mais quelles sont les compétences à rechercher chez un closer ? 

Une bonne communication et une écoute active

Pour trouver un closer capable de conclure une vente, il est important de prendre en considération ses compétences professionnelles. L’un des premiers critères à prendre en compte avant d’engager un closer est la compétence en communication. En effet, l’entreprise souhaitant vendre son produit ne confiera du travail qu’à un closer capable d’écouter et d’être attentif aux besoins de cette dernière. L’écoute active est essentielle et permet de connaître les problématiques appréhendées par l’entreprise, mais également ses objectifs. De plus, la capacité d’écoute est aussi bien essentielle pour la relation entre le closer et l’entreprise que pour celle entre le closer et le prospect à persuader. Il existe actuellement de plus en plus de formation prospection pour devenir un bon closer, comme ce site qui en propose via ce lien. Outre la capacité à être attentif, un closer se doit également de savoir communiquer ses idées de manière claire et naturelle. Il doit être en mesure d’expliquer au prospect les valeurs du produit ou du service à vendre. Ainsi, un bon sens relationnel est également de rigueur. La conversation entre le closer et le prospect devrait être fluide et sans ambiguïté.

Une empathie profonde et sincère

Lorsqu’il est question de développement des compétences dans le cadre professionnel, les sentiments, considérés comme inappropriés sont souvent à mettre de côté. Cependant, dans le métier de commercial, l’empathie devient une qualité qui est fortement recherchée, et s’avère d’ailleurs particulièrement utile. En effet, avoir un bon quotient émotionnel s’avère d’une grande aide pour persuader le client potentiel à conclure la vente. Ainsi, pour devenir closer, il est essentiel de savoir se mettre à la place du prospect, de comprendre ses doutes, et également ses besoins. Effectivement, pour parvenir à vendre le produit auprès du prospect, le closer doit d’abord comprendre le point de vue du prospect afin d’élaborer une stratégie de persuasion adaptée et efficace. De plus, il doit également partager les mêmes valeurs que l’entreprise pour pouvoir communiquer les valeurs du produit ou du service à vendre auprès de la clientèle. Lorsque le closer fait preuve d’empathie pour comprendre les besoins du prospect, il devient plus facile pour lui de mettre en lumière les valeurs du produit à vendre. De plus, une empathie sincère permet d’établir plus aisément un climat de confiance entre les deux. 

Une force de persuasion remarquable

Avec la concurrence qui ne cesse de se développer sur le marché, la prospection commerciale devient de plus en plus difficile. Mais la mission finale et décisive revient au closer, qui doit parvenir à persuader le prospect de la qualité du produit ou du service à vendre. Pour s’améliorer davantage, certains closers décident d’ailleurs de suivre une formation continue visant à développer leurs compétences professionnelles. Pour convaincre les prospects, le closer doit avant tout montrer qu’il a une bonne confiance en soi, cela influe grandement sur la décision finale du client potentiel. Ensuite, il doit rester calme en toute circonstance, même si parfois il peut y avoir des complications. En effet, sa sérénité à toute épreuve témoigne de son professionnalisme. Pour persuader le prospect à conclure la vente, le closer doit être capable de mettre en avant tous les avantages tirés de l’achat du produit, sans mettre la pression. La crédibilité a également son importance dans le choix du closer. Un closer qui fait preuve de transparence a plus de chance d’être engagé par une entreprise souhaitant promouvoir son produit. En effet, une bonne crédibilité inspire davantage confiance. 

Comment choisir son conseiller en gestion de patrimoine ?
10 astuces pour un ventre plat en un mois