Pourquoi passer du tabac à la cigarette électronique ?

Cigarette électronique

Le tabagisme est un facteur de la dégradation de la santé en Europe, il engendre des troubles pulmonaires et des cancers, la première cause de décès. En France, le tabagisme tue près de 220 personnes par jour, un chiffre terrifiant pour une cause évitable. Soucieux de la santé de sa population, plusieurs pays européens adoptent aujourd’hui une stratégie de lutte contre le tabagisme par des méthodes d’alternative et de la sensibilisation. En octobre 2015, plusieurs professionnels de santé lancent même un appel en faveur de la cigarette électronique pour lutter contre le tabagisme. Elle est nettement moins nocive qu’une cigarette ordinaire. Quelles sont alors les bonnes raisons de passer du tabac à la cigarette électronique ?

Une alternative moins nocive

La cigarette électronique ou vapoteuse est un appareil électronique générant un aérosol pour être inhalé. Elle est composée d’un embout buccal qui libère la vapeur, d’un réservoir qui contient le e-liquide, une résistance dans laquelle le e-liquide se vaporise, un écran d’affichage qui affiche les informations et une batterie ou des piles rechargeables. Il existe plusieurs modèles de vapoteuse. Vous pouvez visiter un site de cigarette électronique pour connaître davantage sur ces différents modèles.

Arrêter la cigarette est très difficile d’autant plus qu’elle a engendré avec le temps une dépendance sur beaucoup de fumeurs. Pour un arrêt brutal, les fumeurs reprennent du jour au lendemain et fument encore davantage lorsqu’ils sont contraints d’arrêter brutalement. La cigarette électronique est une option pour se passer petit à petit de la dépendance au tabagisme. Elle est moins nocive pour la santé en l’absence du monoxyde de carbone, du goudron, de l’acétone, de l’ammoniaque et des 4 000 substances toxiques qui étaient présentes dans le tabac. Elle épargne alors les poumons des produits les plus cancérigènes et les plus dangereux.

Par la suite, les appareils respiratoires, épargnés par les produits nuisibles, se réveillent petit à petit de son fonctionnement d’origine comme le sens de l’odorat et du goût. Les dents retrouvent sa couleur d’origine, et la difficulté à respirer s’estompe de plus en plus, la voix s’éclaircit. Beaucoup de cellules de l’organe respiratoire se régénèrent. Et la santé s’améliore graduellement. En seulement une année après le passage vers la cigarette électronique, les risques d’accident cardio-vasculaires sont diminués de moitié, ce qui fait augmenter nettement l’espérance de vie.  

Un produit moins onéreux

En comparant le budget sur un laps de temps défini, la cigarette électronique revient nettement moins chère que le tabac. Au départ, l’achat d’une vapoteuse est plus élevé, mais avec le temps, on constate que l’ensemble des prix est profitable que le fait d’acheter des cigarettes ordinaires. Le budget nécessaire pour une personne qui fume du tabac est 6 fois plus grand que le budget nécessaire pour une cigarette électronique. 

Concrètement, pour un paquet de 20 cigarettes par jour, avec le prix du paquet à 9,60 euros, un fumeur dépense donc 288 euros/mois en moyenne, soit 3 456 euros/an. Alors qu’avec une cigarette électronique, le prix d’un pack est à 40 euros, les consommables et les liquides sont dans les 54 euros/mois en moyenne. L’écart est considérable, car il y a 2 760 euros de différence en une année.  

Un produit de bonne odeur

Les cigarettes électroniques sentent bon. Le e-liquide est aromatisé avec différents parfums et apporte une touche agréable aux fumées inhalées. Ainsi, les mauvaises haleines causées par le tabac disparaîtront, ainsi que les odeurs répugnantes qui se collent dans la voiture, sur le canapé, dans la maison.

Un autre point bénéfique, la cigarette électronique épargne l’entourage du tabagisme passif. Le vapotage peut donc se faire à l’intérieur sans mettre en danger les proches : enfants, conjoints, amis, collègues. Et ils ne sentiront pas l’odeur du tabac, mais l’odeur aromatisée et agréable de l’e-liquide. De plus, la fumée disparaît en 7 secondes contrairement à la fumée du tabac qui stagne pendant plusieurs minutes.  

Un produit qui crée moins de dépendance

Pour une personne qui souhaite arrêter de fumer. Il est plus facile de passer d’abord par une cigarette électronique avant d’arrêter complètement. Il est plus simple d’arrêter la vapoteuse plutôt qu’une cigarette classique. La nicotine est la matière première du tabac qui est à la source de la dépendance. Elle est rapidement diffusée dans les artères et provoque rapidement un boosteur cérébral. C’est elle qui provoque la sensation de plaisir et entretient la dépendance. Donc, pour arrêter de fumer, il faut penser à baisser de façon progressive le taux de la nicotine. Cette option est faisable avec les cigarettes électroniques.

Dans une cigarette électronique, la nicotine peut être contrôlée. Le principe est simple, il suffit de diminuer de façon progressive le taux de la nicotine pour ôter petit à petit la dépendance à la cigarette. Il y a des techniques spéciales pour cela : soit en alternant plusieurs dosages, soit en mélangeant des taux différents. Il est aussi possible de se rendre sur un site de cigarette électronique, et de demander à gérer le taux de la nicotine pour l’abaisser progressivement. Le vendeur saura proposer les solutions pour cela. De cette façon, le fumeur se détache graduellement de la dépendance à la cigarette et peut aller jusqu’à vapoter sans nicotine à la fin. Une période de transition douce et efficace.  

Comment corriger un défaut de vision au laser ?
Est-ce légal d’acheter du CBD en ligne ?