Les différentes techniques de la kinésithérapie employées en milieu sportif

kinésithérapie

Si vous souffrez d’une blessure sportive, si vous êtes un athlète d’élite ou si vous souhaitez reprendre le sport, vous devez consulter un kinésithérapeute du sport. Des techniques spéciales sont utilisées pour traiter les blessures sportives et vous préparer au sport.

Mobilité et souplesse sous la direction d’un kinésithérapeute du sport !

Les kinésithérapeute du sport aident les athlètes amateurs et professionnels dans tous les aspects du sport. Ils participent à la rééducation et à la prévention des blessures. Les athlètes professionnels accordent une attention particulière au kiné du sport auquel ils font appel pendant la préparation physique, l’entraînement et les compétitions. Leurs conseils et leurs soins ont un double objectif : optimiser les performances de l’athlète et le maintenir en forme.

La mobilité et la souplesse font partie des objectifs de nombreuses interventions de rééducation. Un physiothérapeute guide les patients pour améliorer leur flexibilité et leur mobilité en fonction de leurs problèmes et de leurs objectifs. La souplesse augmente la liberté de mouvement et réduit la pression sur les articulations. La flexibilité est obtenue par l’étirement régulier des muscles et varie d’une personne à l’autre en fonction de la génétique, du type de corps, de la blessure ou du sport et de l’âge.

La souplesse est la capacité à faire bouger une articulation. C’est la capacité de contracter efficacement les muscles pour empêcher le mouvement. La mobilité peut donc être obtenue en renforçant les muscles tout en entraînant la mobilité. La mobilité augmente l’efficacité d’une activité fonctionnelle ou physique.

L’objectif de la rééducation est généralement d’améliorer la souplesse et la mobilité, de soulager la douleur dans la région et de renforcer le corps pour prévenir la récidive de l’arthrose.

Physiothérapie pour la gestion des douleurs musculaires et des blessures !

Lorsqu’un patient se présente au cabinet de kiné du sport avec une douleur ou une blessure, le kiné du sport doit utiliser des méthodes efficaces pour soulager la douleur le plus rapidement possible.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le patient doit être soigneusement évalué afin de déterminer le plan d’action approprié. Cette évaluation doit être basée sur des tests fondés sur des preuves et dont l’interprétation est fiable.

Le kinésithérapeute doit être capable d’expliquer au patient la signification du traitement et de la procédure. La motivation et la compréhension contribuent à l’efficacité de la rééducation et du traitement.

Des mesures d’auto-soins doivent être prises à domicile pendant la rééducation afin d’optimiser le traitement. Le rôle du kinésithérapeute devient celui d’un facilitateur (du programme de rééducation), ce qui est souvent crucial pour la qualité et la rapidité du traitement.

Le physiothérapeute doit aussi faire preuve d’empathie. L’écoute et le respect du patient sont au cœur du travail du physiothérapeute.

En cas de douleur ou de blessure, le physiothérapeute peut également pratiquer la physiothérapie pour la cicatrisation des plaies et la gestion de la douleur.

Quelles sont les principales techniques utilisées en physiothérapie sportive ?

Le massage sportif

Les massothérapeutes et les kinésithérapeutes proposent des traitements avant et après l’entraînement aux sportifs. Le massage pré-entraînement stimule et réchauffe les tissus musculaires, ce qui renforce les muscles et prévient les blessures. Le massage post-entraînement soulage les tensions et a un effet relaxant. Il prévient les raideurs et réduit le temps de récupération.

Les ondes de choc

Les ondes de choc sont destinées au traitement des tendinites et des tendinites. Cette méthode non invasive consiste à envoyer des ondes sonores sur les parties douloureuses du corps pour accélérer la récupération des tissus.

Le K-Taping

Le K-taping est une technique originaire du Japon où des rubans colorés sont attachés à différentes parties du corps de l’athlète. Cette technique de taping soulage les douleurs musculaires et articulaires légères sans restreindre les mouvements.

Le strapping

La kinésithérapie est principalement préventive et est utilisée pour les douleurs et les dysfonctionnements légers, tandis que le façonnage est principalement utilisé pour les luxations (luxations du genou, du poignet et de la cheville). Les physiothérapeutes peuvent également utiliser le stenting pour traiter certaines fractures et blessures musculaires.

Arthrose cervicale sévère : les causes, les symptômes et les traitements
Choisir le meilleur look pour son garçon