Que faire en cas de sinistre automobile ?

Contrairement aux idées reçues, conduire une voiture n’est pas toujours rose. En effet, les accidents peuvent survenir à tout moment. Et ce, même si on conduit prudemment ou qu’on ne commet pas d’excès de vitesse. Ainsi, il est toujours conseillé de se préparer à toutes les éventualités. Mais dans ce cas, que faire lorsqu’un sinistre automobile survient ?

Effectuer un constat

Personne n’est vraiment préparé à un accident ou un sinistre auto. Pourtant, il faut toujours être prêt, surtout si on veut être indemnisé par son assurance auto. Le fait est qu’en cas de sinistre, on doit réagir promptement et respecter un certain nombre de protocoles afin de se protéger et de s’assurer de jouir de la meilleure indemnisation. En général, la première chose à faire en cas d’accident consiste à remplir un constat. Pour un assureur, un sinistre est un ensemble d’événements impliquant des dommages corporels et matériels. Et ce, que celui-ci touche le conducteur ou bien une tierce personne. Le plus souvent, cela peut être un accident de route, un bris de glace ou un vol.

Ceci dit, qu’importe la teneur ou la nature du sinistre, si l’on est victime, le premier réflexe à faire est d’effectuer un constat à l’amiable. Que l’on soit responsable ou non, qu’une personne soit mêlé ou pas, remplir un constat permet à son assureur de traiter promptement et efficacement le sinistre. Pour cela, l’assureur doit en déclencher la couverture offerte par son contrat d’assurance auto ainsi que ses garanties. En absence d’un constat, l’indemnisation peut prendre énormément de temps. Aussi, pour ne pas être pris par surprise, il faut toujours penser à avoir un constat dans sa boîte à gants. Voir voitureassurances.com pour plus d’informations.

Signaler le sinistre auprès de son assureur

Mais que faire apres un constat ? Voilà une des questions qui reviennent le plus lorsqu’on fait face à une sinistre auto. En somme, parmi les choses à faire en cas de sinistre automobile, il y a l’étape de signalement. Pour être plus concis, suite à un sinistre, il est impératif de réaliser une déclaration à son assurance dans le but d’avoir des dédommagements. Par contre, si l’on n’a pas l’occasion de le faire rapidement, le bureau d’assurance peut donner un délai pour l’effectuer. Ce délai dépend habituellement de la nature de l’accident :

  • 5 jours pour un accident de la route ;
  • 2 jours pour faire sa délectation en cas de vol de voiture ;
  • 5 jours dans le cas d’un incendie ;
  • 10 jours s’il s’agit d’une catastrophe naturelle ou technologique.

Pendant sa déclaration, il est important d’être très précis sur la date, l’heure, l’adresse, le lieu et le nom de l’individu impliqué dans l’accident. Sans oublier la description détaillée des dégâts causés.

Tester son assurance auto et son assureur

Il faut savoir que les choses à faire en cas de sinistre automobile sont nombreuses. Pour les connaître en détail, il est conseillé d’approcher son assureur. D’ailleurs, quand ce genre de cas survient, il est essentiel d’évaluer son assurance auto et son assureur. En effet, la compensation d’un sinistre change d’une assurance à l’autre. Ainsi, il faut prendre le temps de bien relire son contrat.

Le plus souvent, un accident est un moment pénible à vivre et c’est également une occasion pour mettre à l’épreuve son assurance ainsi que son assureur. C’est dans ce type situation que ce dernier doit vraiment se montrer à la hauteur. Cela peut être déterminé par sa manière de répondre aux questions et à son accompagnement.

Si dans ces moments un client découvre une faille, un désintérêt pour son contrat ou un manque de suivi, il ne faut pas hésiter à jouer la concurrence. Le but étant de dénicher une proposition ou une compagne plus adaptée à ses besoins.

Comment devenir spécialiste en diagnostic automobile ?
Conseils pour bien choisir son assurance auto jeune conducteur