Qu’est-ce qu’un constructeur de maison individuelle ?

constructeur

Une maison neuve individuelle désigne une résidence destinée à l’habitation ou à un usage mixte, ne comportant pas plus de deux logements. Sa construction est soumise à une réglementation stricte et spécifique. Elle doit être encadrée par un professionnel à savoir le constructeur de maison individuelle. Il s’agit d’un prestataire indépendant avec de nombreuses attributions. Sa fonction principale étant de gérer l’ensemble de la construction. Ses domaines de compétences sont aussi variés qu’élargis.

Le constructeur de maison individuelle : interlocuteur lors de la mise en forme du projet 

L’avantage de faire appel à un constructeur de maison individuelle est de disposer d’un interlocuteur unique. Tout constructeur doit définir au préalable le projet à réaliser avec le particulier maître d’ouvrage. Les missions du constructeur de maisons sont strictement réglementées. Ses obligations sont notamment inscrites dans le contrat de construction de maison individuelle ou CCMI. 

Ils commencent par déterminer le budget, fixer un délai d’exécution et procéder à la recherche du terrain. Certaines entreprises proposent un catalogue à l’avance. Le constructeur avec son entreprise peut également aider dans les éventuelles recherches de financement. Par exemple en facilitant l’obtention d’un prêt immobilier.

Vient ensuite la mise en forme plus précise de la maison. Comme l’étude de la répartition des surfaces et les études du sol afin d’anticiper de possibles difficultés sur le chantier. Non moins important, le choix de l’architecture et du style de la maison neuve. De la construction de maison individuelle traditionnelle à une habitation plus contemporaine. Il existe des modèles préconçus et des modèles sur mesure. Les entreprises de construction vendent également sur catalogue des maisons standards. En plus des conseils du constructeur, le maître d’ouvrage pourra cependant disposer de nombreuses options de personnalisation, cliquez ici pour en savoir plus.  

Le constructeur de maison individuelle : le responsable technique 

Un constructeur de maison individuelle est à la fois l’entrepreneur et le maître d’œuvre. Il est chargé de gérer tous les aspects techniques. La construction de maison individuelle doit suivre les plans et les règles d’urbanisme. Le constructeur se doit d’être présent tout au long des étapes et se consacrer au suivi du projet. Il supervise effectivement l’ensemble des travaux, à partir de la modélisation jusqu’à l’achèvement de la maison.

 Il est aussi tenu d’effectuer les démarches administratives pour l’obtention du permis de construire auprès de la mairie. Le CCMI incluant la fourniture de plans est le type de contrat le plus courant et le plus sûr, car le constructeur s’occupe de l’élaboration des plans de la maison. Il peut les réaliser lui-même ou les sous-traiter à un autre professionnel. Il fera appel dans ce cas aux prestations d’un architecte, d’artisans et à différents autres corps de métier pour intervenir sur le chantier. Il pourra même relayer l’ensemble de la construction à un de ses conducteurs de travaux dont il se portera garant. 

Il coordonne par la suite tous ces corps de métiers tout en respectant les coûts et les délais. La nouvelle maison devra par ailleurs suivre les normes. Selon la réglementation, une limite de consommation et un niveau de besoin climatique sont à respecter. Il revient encore au constructeur maison individuelle de s’en assurer.

Le constructeur de maison individuelle : responsable juridique

Les constructeurs de maisons ont une responsabilité juridique. Ils sont passibles de pénalités dans le cadre de manquements aux clauses du CCMI. Les garanties sont déjà comprises dans le contrat. Les impératifs dans ce document obligent les constructeurs à offrir au propriétaire une garantie de bon fonctionnement. Elle couvre les dysfonctionnements des équipements pendant deux ans. Une garantie de livraison sera également requise. Elle confère une assurance si jamais le constructeur maison neuve ne termine pas les travaux dans le temps imparti. 

Et une garantie de parfait achèvement de la maison neuve qui dure une année et engage l’entreprise à réparer en cas de malfaçons. Après la livraison du bien et la remise des clés au client, le maître d’ouvrage possède aussi une garantie de réparation pendant les dix années qui suivent. Ceci, en cas de dommages ayant rendu la maison inhabitable. Il s’agit de la garantie décennale. Le maître d’ouvrage aura toujours la possibilité de limiter à son bon vouloir les tâches du constructeur toujours à travers le contrat de construction. 

Observations pour la société JA PHONE MARKET
À quoi sert le coussin berlinois ?