Découvrez les caractéristiques spécifiques du chat Manx

Si vous avez déjà remarqué un chat sans queue ou avec une queue courte, sachez qu’il ne s’agit pas d’un chat torturé, mais tout simplement d’un chat manx. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le Manx est un chat heureux et idéal pour être élevé dans une famille. Même si le chat Manx existe depuis des années en Europe, il reste une espèce rare qui peut courir, sauter et même chasser malgré son absence de queue. Il est important de connaître les caractéristiques particulières du Manx.

Les caractéristiques physiques du Manx !

Le chat Manx possède des caractéristiques physiques particulières qui permettent de le reconnaître très facilement, à commencer par son aspect rond. Sa tête, ses yeux et ses pattes sont tous ronds. Vifs et intenses, les yeux du Manx sont grands et ronds, ce qui lui donne un air curieux. Avec des bajoues développées et des joues arrondies, la tête du Manx est large et ronde. Le nez est droit, mais court et large. Les oreilles de ce chat sont plutôt petites, avec des extrémités arrondies, bien écartées et larges à la base. D’un physique de chasseur et de rongeur, le corps du Manx est robuste, rond, musclé et massif, d’où se dégage une impression de puissance. Les flancs sont creusés et le dos est arqué. Court et trapu, le cou du Manx disparaît presque avec la longueur de son dos. Ses pieds sont ronds, robustes et puissants, avec des pattes postérieures plus longues et très musclées que les pattes antérieures, ce qui lui permet de faire des bonds étonnants. En général, la queue du Manx est courte et certaines races de chats comme le rummpy sont dépourvues de queue, mais peuvent avoir une touffe de poils à l’extrémité de l’épine dorsale. Quant à son poil, il est court, dense, dressé sur le corps, avec une fourrure qui lui donne l’aspect d’un tapis de laine. Pour plus d’informations, consultez le site blog-animaux.fr.

Le comportement du Manx !

Le Manx possède toutes les caractéristiques nécessaires pour le désigner comme étant un chat adapté à toutes les familles. En effet, le Manx est un agréable compagnon. Les observations faites par les éleveurs montrent que le chat est très facile à vivre. En général, le Manx est doux et affectueux, ce qui le rend très spécial pour chaque membre de la famille. En effet, il a tendance à se comporter comme un chien et s’entend à merveille avec tous les habitants de la maison, notamment son propriétaire. De ce fait, il supporte mal la solitude et a toujours besoin d’affection. En cas d’absence prolongée, il est préférable de lui offrir de la compagnie, comme un autre chat ou même un chien. Mais le plus important chez le Manx est qu’il a gardé son instinct de chasseur contrairement aux autres races de chats. Il est alors très curieux et sort toujours pour explorer son environnement. Il aime passer du temps à l’extérieur comme ses ancêtres. Le mieux est d’avoir un jardin où il peut courir, explorer et jouer en même temps.  

La santé du Manx !

L’une des caractéristiques les plus remarquables du Manx est l’absence de queue. Ceci est dû à des mutations génétiques au cours des années qui ont conduit à cette race de chat. Les chats Manx affectés par ce défaut génétique souffrent souvent de graves problèmes de santé. En revanche, ceux qui ont une queue sont plutôt connus comme étant des chats robustes. En effet, la santé du Manx est en grande partie liée à la présence ou à l’absence de la queue. L’une des affections les plus courantes chez les Manx à queue courte est l’arthrose douloureuse de la colonne vertébrale. Pour réduire les souffrances des chatons, certains éleveurs n’hésitent pas à leur retirer complètement la queue. Par ailleurs, des déformations de la colonne vertébrale sont également constatées chez les Manx sans queue. Pour éviter de tels problèmes, la sélection joue un rôle très important. Mais le chat manx peut aussi avoir des problèmes chroniques que l’on retrouve chez d’autres chats. Il peut s’agir de constipation chronique, par exemple.  

Les écoles de commerce, un levier dynamique pour l’emploi
Les e-liquides au CBD peuvent-ils aider à soulager les douleurs ?