Comment devenir propriétaire au Luxembourg ?

propriétaire au Luxembourg

Devenir propriétaire est le rêve d’un grand nombre de personnes. Vous désirez le concrétiser en achetant votre première maison au Luxembourg. C’est un investissement qui vous permet de vous constituer un patrimoine et de ne plus payer de loyer. Pour faire cette belle et grande aventure un succès, voici l’essentiel à savoir.

Un bien neuf ou une maison ancienne

En fonction de votre budget, mais aussi de vos envies, vous avez le choix entre le marché du neuf et le marché de l’ancien. Les deux ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. En optant pour un bien ancien, vous aurez à débourser une somme moins élevée, et pourrez dénicher une maison avec du charme et bénéficiant d’un bon emplacement. Mais, pour que cet investissement soit une réussite, il est nécessaire de bien évaluer les coûts des travaux à entreprendre.

En vous orientant vers le marché du neuf, certes, vous aurez à débourser un peu plus. Toutefois, vous bénéficiez de nombreux avantages. En effet, votre promoteur au Luxembourg vous proposera un bien répondant, parfaitement, à vos exigences. En achetant votre maison sur plan, il vous est possible de la personnaliser en fonction de vos goûts. Par ailleurs, en passant par un promoteur au Luxembourg comme capelli, vous êtes certain d’avoir un bien répondant aux règles environnementales en vigueur, dont la RT 2012. Votre promoteur capelli Luxembourg vous livrera une maison bénéficiant d’une isolation thermique et phonique de qualité. Votre maison sera, alors, économe en énergie et confortable. Ce qui aura des répercussions positives sur vos futures factures énergétiques, ainsi que sur votre bien-être.

S’assurer de la faisabilité du projet

Dans la grande majorité des cas, passer par la case du prêt immobilier est incontournable pour financer une acquisition immobilière. En effet, c’est un projet mettant en jeu une somme importante d’argent. Ainsi, avant de démarrer un projet, faites bien le point sur votre capacité financière. Rapprochez-vous de votre banquier pour connaître votre capacité d’emprunt et ainsi le montant maximal qu’il vous est possible d’emprunter en fonction de vos revenus, de vos charges ainsi que de votre situation personnelle.

Pour mettre en confiance le banquier, soignez bien votre profil d’emprunteur. Pour cela, votre apport personnel est capital. Plus celui-ci est élevé, plus vous avez de la chance d’obtenir un prêt. Par ailleurs, le banquier va analyser votre situation bancaire. Ainsi, évitez les incidents de paiement, au moins durant les 3 derniers mois précédant votre demande de prêt.

C’est uniquement lorsque vous connaissez votre budget que vous pouvez définir le type de bien à acquérir. Pour éviter les pertes de temps, ne visitez que les biens dont le prix de vente oscille autour de votre budget. En effet, certes, les négociations de prix sont possibles, mais si vous recherchez dans une zone où la demande est élevée, les biens partent très rapidement avec des offres d’achat au prix indiqué.

Comment conclure votre acquisition immobilière ?

Si vous optez pour un neuf, il vous suffit de signer le contrat de vente, par exemple, avec votre promoteur immobilier capelli après avoir bien défini votre projet. Dans le cas où vous optez pour un bien ancien ou une maison déjà construite, après avoir déniché la perle rare, vous devez signer un compromis de vente. Vous désignez, également, un notaire qui se chargera de rédiger l’acte de vente.

Vous apportez le compromis signé à votre banquier pour l’obtention d’une offre de prêt. À ce document, vous ajoutez une copie de votre pièce d’identité, vos trois dernières fiches de paie, une preuve de vos fonds personnels, les mouvements de vos autres comptes bancaires et des photos de votre bien. Le banquier pourrait demander d’autres pièces supplémentaires en fonction de votre profil.

 

Acheter une fontaine à eau pour maison
Quels sont les avantages d’une piscine hors sol ?