L’alimentation de bébé : comment nourrir correctement son enfant ?

Proposer à bébé une alimentation saine et équilibrée est important pour sa croissance. Dès sa naissance jusqu’à son douzième mois, l’alimentation d’un enfant évolue de manière progressive. Il faut transmettre à bébé un comportement alimentaire équilibré pour garantir sa croissance et le développement de son cerveau.

Du lait maternel vers le premier repas

Normalement, un bébé ne doit consommer que du lait maternel jusqu’à son 6e mois. Toutefois, pour plusieurs raisons, il est fréquent que les bébés consomment à la fois du lait maternel et du lait de croissance artificiel (ou seulement celui-ci). Le lait qu’il soit naturel ou artificiel est indispensable à bébé au moins jusqu’à ses deux ans. À partir de six mois, un enfant doit commencer à suivre un régime alimentaire pour bébé. Étant donné que chaque enfant soit unique, il faut consulter un pédiatre ou un nutritionniste enfant pour déterminer le régime adapté à son bébé. En tout cas, les spécialistes les aliments qui favorisent la croissance de ce dernier : fruits, légumes, légumineuses, viande…

La diversification alimentaire, indispensable pour bébé

Il n’est pas rare de voir des bébés qui ne sont pas prêts à introduire les cuillères dans leur bouche avant ses douze mois. Cette réaction est tout à fait normale. En effet, jusqu’à son premier anniversaire, le lait maternel ou le lait de croissance constitue l’alimentation de base d’un bébé. Le lait est une nourriture pour nouveau-né.

Des aliments solides pour bébé

L’introduction d’aliment solide se fait au-delà du douzième mois lorsque celui-ci aura fait ses dents. Toutefois, il faut essayer d’introduire progressivement certains aliments depuis le sixième mois de bébé. Pour débuter, les parents peuvent commencer par l’œuf (seulement le jaune) et la viande. Ces deux nourritures peuvent s’alterner depuis le sixième et le septième mois de bébé. Elles peuvent aussi être remplacées par le poisson. Toutefois, il est à noter qu’un bébé ne doit pas consommer plus d’un jaune d’œuf par semaine. Le blanc d’œuf ne sera introduit qu’entre le neuvième et le douzième mois de l’enfant. Par ailleurs, les légumes cuits (pommes de terre, courges, melons, poireaux, épinards, salades vertes, choux-fleurs, asperges, artichauts, carottes, céleris…) doivent être mis en avant dans les repas de bébé à l’ordre de deux à trois fois par jour. Il ne faut pas oublier que le lait maternel ou le lait de croissance doit être proposé de manière continue, au moins, jusqu’à ses deux ans. Notant que la diversification alimentaire pour bébé est indispensable pour favoriser sa croissance.

Crèche, garderie, maternelle : l’éducation n’attend pas !